AccueilMarque employeurD’opératrice à superviseur en télésurveillance en trois ans !
24 février 2020
Modifié le lundi 24 février 2020 16:14
Interview

D’opératrice à superviseur en télésurveillance en trois ans !

min. de lecture (en moyenne)

Comment avez-vous intégré le secteur de la sécurité privée et Securitas ?

J’ai passé un baccalauréat professionnel sécurité prévention que j’ai obtenu avec mention en juin 2016. A l’époque je souhaitais rentrer dans les forces de l’ordre. C’est pendant ces études que j’ai découvert la sécurité privée, qui faisait partie des spécialités du programme, mais aussi Securitas. C’est avec eux que j’ai effectué mes différents stages en tant qu’agent de sécurité privée. Avant d’avoir obtenu mon diplôme, j’ai répondu à une offre d’emploi. En juillet 2016, je devenais opératrice de télésurveillance, un métier complètement nouveau pour moi. C’est la première chance que m’a offerte Securitas.

Il y a eu une seconde chance alors ?

J’ai travaillé en tant qu’opératrice de télésurveillance pendant trois ans. Au bout d’un an seulement, j’ai été nommée, à ma demande, tutrice des nouveaux opérateurs. J’ai toujours aimé accompagner et former, et le contact humain.

Puis une troisième opportunité s’est présentée en 2019 quand notre superviseur nous a annoncé que sa demande de mobilité interne au sein du service client avait été acceptée. Je ne pensais pas que je pourrais obtenir ce type de poste à responsabilité avant mes 25 ans mais encore une fois, Securitas m’a donné ma chance !

Qu’est-ce qui vous a permis d’obtenir ce poste de superviseur ?

Ma curiosité m’a permis de me former au poste de superviseur avant même de l’avoir. Je donnais beaucoup de moi-même, j’étais volontaire pour tout. L’engagement et le professionnalisme finissent toujours par payer.

Quelles sont vos missions aujourd’hui ?

Je manage l’équipe des opérateurs de la station de télésurveillance Securitas de Lyon. Je les aide à améliorer notre qualité opérationnelle. Je veille à la satisfaction de nos clients.

Qu’est-ce que vous appréciez dans ce métier ?

Accompagner les opérateurs de télésurveillance, être à leur écoute, les voir évoluer professionnellement. J’aime aussi le fait d’avoir des responsabilités. Je suis satisfaite quand j’ai un client en ligne qui raccroche en me remerciant. J’aime rendre service, apporter de l’aide aux personnes, rassurer.

Je ne vois pas mes journées passer, il y a toujours une mission à accomplir.

Et ce qui est vraiment appréciable chez Securitas, c’est la capacité des managers à reconnaître nos compétences et à nous faire évoluer même si nous n’avons pas fait de grandes études.

À lire également

29 juillet 2020

La mobilisation du Cnaps pendant et après le confinement

6 juillet 2020

Securitas devant l’objectif

22 mai 2020

Les équipes de Securitas sur le front pendant la crise sanitaire du Covid-19