AccueilSécuritéUne journée mondiale consacrée à la sécurité et la santé au travail
27 avril 2021
Modifié le lundi 03 mai 2021 15:00
Actualités

Une journée mondiale consacrée à la sécurité et la santé au travail

min. de lecture (en moyenne)
Salon-limoges

Célébrée en avril, la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail est, pour la deuxième année consécutive, axée sur la pandémie de COVID-19 et ses effets sur le monde du travail.

Cette année, la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail, organisée le 28 avril, est placée sous le signe de la crise sanitaire. L’Organisation internationale du travail (OIT), programmatrice de l’événement, diffuse ce jour-là un webinaire mondial qui propose de réfléchir sur comment accroître la résilience pour faire face aux crises actuelles et futures, en mettant à profit les leçons tirées et l’expérience acquise dans le monde du travail. Une réflexion destinée à démontrer que l’investissement dans la sécurité et la santé au travail (SST) reste un moyen phare pour répondre à des crises telles que celle de la COVID-19.

La crise sanitaire a fait naître de nouveaux risques professionnels

Depuis plus d’un an, les gouvernements, les employeurs et les entreprises dans leur ensemble doivent composer avec la pandémie mondiale. Le monde du travail se trouve bouleversé par cette crise sanitaire avec l’émergence de risques inédits pour la sécurité et la santé au travail.

En 2020, au début de la crise sanitaire, la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail avait mis l’accent sur la réponse à apporter aux flambées de maladies infectieuses au travail, notamment la COVID-19. Un an après, la maladie est toujours là et, outre la menace sur la santé publique, les conséquences sociales et économiques qu’elle engendre ont un impact fort sur la santé et le bien-être des gens.

L’adoption de nouvelles modalités dans les vies professionnelles, comme le recours au télétravail, s’accompagne notamment de risques potentiels en matière de SST, comme les risques psychosociaux ou de violences.

Cette journée mondiale est une occasion de plus, pour les parties prenantes, de s’interroger sur les risques liés au travail et les actions à mettre en place.

Une journée créée pour sensibiliser et mobiliser

Depuis le 28 avril 1996, le mouvement syndical mondial rend hommage aux victimes des accidents et des maladies du travail à travers la journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail.

En 2003, le mouvement a invité l’Organisation internationale du travail (OIT) à prendre part à cet événement. La journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail met l’accent sur la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, afin de promouvoir une culture de la sécurité et de la santé au travail.

L’occasion d’attirer l’attention des syndicats, des organisations patronales et des gouvernements sur ces questions de sécurité. Plus de cent pays participent chaque année à cette journée, en organisant des conférences et des manifestations consacrées à ce thème.

Si les chiffres des accidents ou maladies liées au travail ont diminué ces dernières années dans les pays industrialisés, on observe l’effet inverse dans les pays en voie de développement, dont l’industrialisation rapide depuis plusieurs décennies a augmenté le nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

À lire également

12 mai 2021

Avez-vous pensé à la sécurisation de votre établissement pour cet été ?

12 mai 2021

Le Code de déontologie des acteurs de la sécurité fait peau neuve

30 avril 2021

Securitas présente son rapport annuel et développement durable 2020