AccueilSûretéComment nos formations aéroportuaires s’adaptent-elles aux exigences de ce secteur ?
20 septembre 2021
Modifié le lundi 20 septembre 2021 12:29
Questions fréquentes

Comment nos formations aéroportuaires s’adaptent-elles aux exigences de ce secteur ?

min. de lecture (en moyenne)
Surete-aeroportuaire

Securitas délivre des formations aux métiers d’agent de sûreté et de sécurité, adaptées à la rigueur exigée en milieu aéroportuaire.

Nous protégeons les entreprises, les travailleurs et les passagers de l’environnement aéroportuaire contre les actes de malveillance, en délivrant des services mobilisant les moyens humains, organisationnels et matériels adéquats.

Pour nos agents de sûreté et de sécurité, des formations dites « réglementaires » sont dispensées en début de carrière : le tronc commun de formation aux métiers, puis des formations de spécialisation adaptées aux services délivrés en milieu aéroportuaire.

En cours de carrière professionnelle, d’autres stages favorisent le maintien en compétence, notamment pour l’analyse de l’imagerie radioscopique. Pour ce faire, nous nous appuyons sur les dernières technologies en matière d’outils pédagogiques et de simulateurs.

Un parcours exigeant

Que l’on se destine au métier d’agent d’accueil et de prévenance, à celui d’agent de prévention et de sécurité, d’agent de sécurité incendie, de pompier relevant du Service de sauvetage et de lutte contre l'incendie des aéronefs (SSLIA) ou de maître-chien (cynotechnie), « il faut faire preuve d’aptitudes physiques et mentales, propres au devoir d’exemplarité morale et comportementale qu’exige la réglementation », souligne Charlie Laforge Alvarez, responsable de la formation au centre Securitas de Roissy Charles de Gaulle.

Le socle commun des agents de sûreté et de sécurité comporte 41 heures de formation validées par le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps).

La spécialisation conduisant ensuite au certificat de qualification professionnelle d’agent de sûreté aéroportuaire (CQP-ASA) comporte de 109 à 136 heures de formation supplémentaires selon les activités auxquelles le candidat se destine. Elle est validée par l’École nationale de l’aviation civile (ENAC).

S’ajoute à ce parcours une formation de terrain. « Un collaborateur Securitas expérimenté, en règle générale un chef d’équipe ou un tuteur formé à cette mission, accompagne le futur agent de sûreté aéroportuaire dans la mise en pratique de sa formation. L’objectif est d’enseigner l’usage des équipements de l’aéroport, les procédures spécifiques et la façon dont sont concrètement mises en œuvre les opérations de filtrage », précise Charlie Laforge Alvarez.

Des formations réglementaires, continues et adaptées aux demandes du client

L’ensemble de la formation donne accès à différentes spécialisations selon que la personne souhaite travailler dans le domaine de l’inspection des véhicules, du contrôle d’accès, de l’inspection filtrage du fret, des bagages enregistrés en soute, des bagages à main accompagnant le voyageur en cabine, ou les cinq à la fois.

Au titre de la formation continue, Securitas accompagne également les agents de sûreté aéroportuaire de manière périodique. Pour ceux qui interviennent dans l’analyse de l’imagerie, lors du passage des bagages aux rayons X, des modules sont proposés à hauteur de 6 à 9 heures de formation par semestre. Hors imagerie, le maintien en compétence exige le suivi de 7 à 21 heures de formation par an, en fonction du nombre de spécialités exercées.

Enfin, au-delà du cadre réglementaire, nous proposons aussi des formations dites « à valeur ajoutée », qui visent à répondre à des demandes particulières du client aérien ou aéroportuaire. Elles peuvent être liées à des procédures particulières des aérodromes ou des aéroports, ou correspondre à un besoin que nous considérons nécessaire. « Il y a alors une bonne part de formation liée au facteur humain, comme par exemple la gestion du stress, le management, etc. », relève Charlie Laforge Alvarez. Objectif : assurer, dans la durée, la qualité des services délivrés par nos agents de sûreté.

À lire également

24 septembre 2021

Télésurveillance : que faire en cas de changement d’opérateur téléphonique ?

25 août 2021

Mon entreprise doit déménager. Comment procéder ?

25 août 2021

Comment joindre le service clients de Securitas ?