AccueilSûretéGrille des salaires et coûts de revient dans la sécurité privée
7 avril 2022
Modifié le jeudi 07 avril 2022 09:37
Actualités

Grille des salaires et coûts de revient dans la sécurité privée

min. de lecture (en moyenne)
Grille-minima

En ce début d’année 2022, les minima salariaux ont été augmentés, ainsi que les coûts de revient des prestations de sécurité privée. Des syndicats ont présenté par ailleurs une proposition de nouvelle grille des salaires. Les trois points à retenir.

  1. Hausse de 2,2 % des minima salariaux. Face aux tensions de recrutement dans les métiers de la sécurité privée, un accord de branche a été signé le 27 septembre 2021, revalorisant de 2,2 % les minima conventionnels de l’ensemble de la grille des salaires, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO). Le nouveau barème, valable pour tous les salariés de la branche prévention et sécurité, est entré en vigueur le 1er janvier 2022.
  2. De nouvelles négociations en cours. Par ailleurs, les trois premières organisations patronales du secteur (GES, GPMSE et SESA*) ont présenté, le 14 février dernier, aux syndicats de salariés, une proposition de nouvelle grille des salaires. Celle-ci est associée à une nouvelle grille de classifications des métiers dans le cadre de la négociation sur la réforme des métiers et des compétences du secteur de la sécurité privée. Ces négociations en cours visent notamment à renforcer l’attractivité du secteur, la fidélisation des salariés ainsi que l’efficacité des prestations de sécurité privée.
  3. Hausse des coûts de revient des prestations. La hausse de la grille des salaires entraîne une augmentation des coûts de revient des prestations de sécurité privée. Un indice des coûts de revient est d’ailleurs en cours d’élaboration par le GES afin de permettre aux entreprises de sécurité privée de mieux dialoguer avec leurs clients, notamment à l’occasion de la révision de leurs contrats.

* GES : Groupement des entreprises de sécurité ; GPMSE : Groupement professionnel des métiers de la sécurité électronique ; SESA : Syndicat des entreprises de sûreté aéroportuaire.

À lire également

28 septembre 2022

La sécurité privée serre les rangs pour mieux peser dans le débat public

30 août 2022

Les nouvelles mesures de la Loi santé au travail

23 août 2022

L’État encourage l’emploi « responsable » dans les entreprises de sécurité