AccueilSûretéLa sécurité des collaborateurs à l’international en 2019
9 juillet 2020
Modifié le lundi 13 juillet 2020 11:10
Actualités

La sécurité des collaborateurs à l’international en 2019

min. de lecture (en moyenne)
Cdse

Le Club des directeurs de sécurité & de sûreté des entreprises (CDSE) a publié son sixième baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international. On constate encore un trop grand écart entre la perception des risques et la mise en œuvre d’actions concrètes par les entreprises.

Depuis 2014, le CDSE publie son "Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international" en partenariat avec AXA Partners. 300 dirigeants d’entreprises françaises sont interrogés par OpinionWay, à propos de la sécurité/sûreté des salariés à l’étranger.

Réalisé, avant la crise du Covid-19, le baromètre place tout de même le risque sanitaire en troisième position des critères d’exposition. Le classement de ces critères d’exposition identifiés par les dirigeants d’entreprises françaises reste le même qu’en 2018, à savoir :

  1. Accident de transport 40 % 
  2. Terrorisme 17 %
  3. Risques sanitaires 13 %
6ème édition du Baromètre de la sécurité des collaborateurs à l’international CDSE/AXA Partners

Un sentiment d’exposition à des risques en augmentation mais…

73 % des dirigeants d’entreprises françaises estiment que l’insécurité internationale représente une menace pour la France, ses entreprises et ses citoyens. Contre 61 % en 2018.

27 % des dirigeants déclarent que leurs entreprises sont exposées à des risques à l’international. Contre 20 % en 2018.

Il est donc clair que le sentiment d’insécurité grandit mais cette augmentation ne s’accompagne pas d’acte ou de recherche sur le sujet. Seulement la moitié des dirigeants déclare savoir quelles sont les responsabilités juridiques de l’entreprise dans le cadre du déplacement des employés à l’international.

Une entreprise sur deux ne met aucun dispositif en place pour préparer les missions à l’étranger des salariés. Pourtant l’employeur doit informer et protéger en permanence ses collaborateurs à l’international comme il le ferait en France (article L4121-1 du Code du travail). Sur ce sujet, Securitas peut vous accompagner.

La crise du Covid-19 et son impact sur la sécurité des collaborateurs à l’international seront mesurés dans l’édition 2020 mais on peut, sans trop s’avancer, estimer que le risque sanitaire sera l'un des enjeux majeurs des années à venir, en France comme à l’étranger.

À lire également

28 octobre 2020

Protocole national sanitaire, qu’est-ce qui change ?

27 octobre 2020

Recrutement : 5 000 postes à pourvoir chez Securitas

26 octobre 2020

Securitas maintient ses activités en période de couvre-feu