AccueilSûretéLe retail en réflexion
12 juin 2014
Modifié le mardi 24 décembre 2019 14:20
Actualités

Le retail en réflexion

min. de lecture (en moyenne)
Fnac

Securitas Distribution, avec Teb, Nedap et Solutions, trois autres sociétés spécialisées dans le secteur de la distribution*, ont récemment décidé de créer un club de réflexion consacré aux problématiques globales de la sécurité dans les magasins.

La première réunion du club, baptisé « la Plateforme ouverte des professionnels de la sécurité retail », a eu lieu le 24 janvier autour d'un dîner-débat consacré au risque vol dans les centres commerciaux et les commerces.

60 dirigeants, responsables publics, gestionnaires et distributeurs se sont retrouvés à Paris pour échanger autour de trois sujets :

  • Le risque vol dans les centres commerciaux, quels indicateurs, quelles cibles ?
  • L'interopérabilité des systèmes et des ressources, quels sont les enjeux et les échéances ?
  • Mieux collaborer avec les autorités : les enjeux d'une relation de proximité entre les centres commerciaux, les enseignes et les pouvoirs publics.

« L'objectif de la plateforme est de réfléchir ensemble pour apporter des solutions de sécurité plus adaptées demain à nos clients, explique Patrice Béal, président de Securitas Distribution. Par exemple, l'interopérabilité, c'est-à-dire la mise en commun des systèmes et des ressources, est un concept qui devrait permettre de rationaliser les coûts tout en gagnant en efficacité. C'est important de pouvoir réfléchir autour de ces questions avec des donneurs d'ordres et d'autres partenaires. »

D'autres réflexions sont en cours et la Plateforme prévoit une réunion tous les trimestres pour échanger autour d'idées nouvelles.

* Nedap (spécialiste des portiques) ; TEB (vidéosurveillance), Groupe-solutions (gestion d'informations).

À lire également

24 novembre 2021

Vidéo de Luc Guilmin pour le Sommet de l'Inclusion Economique

23 novembre 2021

Vidéo : Securitas participe au Sommet de l'Inclusion Economique

19 novembre 2021

Le Groupement professionnel des métiers de la sécurité électronique (GPMSE) se réorganise