AccueilSûretéRetour sur « l’opération Covid­-19 » pour La Poste
18 novembre 2021
Modifié le jeudi 18 novembre 2021 10:39
Interview

Retour sur « l’opération Covid­-19 » pour La Poste

min. de lecture (en moyenne)
La-poste

Il y a plus d’un an, la France entamait son premier confinement durant lequel des commerces « essentiels » restaient ouverts. Dans ce contexte, Securitas a sécurisé les bureaux de La Poste, son client depuis plusieurs années. Thierry Molinier, acheteur sûreté pour le Groupe La Poste, nous raconte les circonstances de cette prestation exceptionnelle : « l’opération Covid­-19 ».

Quelle est votre relation avec Securitas ?

Thierry Molinier : Cela fait quatre ans que notre Groupe fait confiance à Securitas, qui intervient avec des services de surveillance humaine et de sécurité mobile. Les sites concernés sont les centres de tri, que l’on appelle dans notre jargon les plateformes industrielles courrier, ainsi que les plateformes colis. Securitas intervient sur une quarantaine de sites en France, avec une présence particulièrement forte en Île-de-France et dans le Sud-Est.

Comment cette relation a-t-elle évolué ?

T. M. : Comme nous nous en souvenons tous, la situation sanitaire s’est rapidement dégradée en mars 2020, et le confinement a bouleversé nos vies. Le gouvernement a listé les commerces dits essentiels pouvant rester ouverts, et La Poste, qui en faisait partie, a dû elle aussi s’adapter à cette situation exceptionnelle.

Un nombre restreint de bureaux, jugés prioritaires, sont restés accessibles au public pendant le confinement. Des ouvertures qui ont dû se faire selon un protocole très strict, dans le respect absolu de la santé des salariés et des clients. C’est pourquoi nous avons demandé à Securitas, de mettre en place ce que nous avons appelé « l’opération Covid-19 ».

En quoi cette opération a-t-elle consisté ?

T. M. : Il a fallu agir très vite, en 48heures, pour déployer un nouveau dispositif et repenser la sécurité dans les bureaux de poste restés ouverts en France. Securitas, via ses agences locales, a été très réactive pour nous accompagner dans la prévention des risques sanitaires et former rapidement ses agents de sécurité aux nouvelles consignes édictées par le gouvernement.

Leur rôle était crucial : veiller au respect des gestes barrières que le grand public commençait à peine à assimiler : port du masque, distanciation physique dans les files d’attente, utilisation du gel hydroalcoolique, etc. Les agents de sécurité Securitas étaient en première ligne de la prévention sanitaire de ces lieux. Ils veillaient également au contrôle d’accès, et au filtrage des entrées afin de respecter les jauges à appliquer à l’intérieur des bureaux de poste.

Comment cela s’est-il déroulé dans les bureaux de poste ?

T. M. : Nous n’avons constaté que de rares altercations, mais le climat était tellement anxiogène que les agents de sécurité Securitas ont dû faire preuve de sang-froid et de calme face à des clients déroutés et inquiets. Là réside également le savoir-faire de Securitas, qui a été précieux pour nous permettre de continuer à répondre aux attentes des citoyens. Par exemple, la distribution dans nos bureaux de poste des prestations sociales, génère chaque mois de l’affluence et de possibles tensions ; les agents de sécurité Securitas ont su anticiper et gérer ces moments particuliers. Très sollicitées, les équipes de sécurité Securitas ont été des acteurs majeurs de ce déploiement inédit. Securitas a démontré sa force – ses agents de sécurité étaient présents dans près de 500 bureaux en France – et sa réactivité.

Aujourd’hui, plus d’un an après, où en est votre relation avec Securitas ?

T. M. : Nous avons vécu deux autres confinements, et les agents de sécurité Securitas étaient alors bien rodés ! Nous avons continué à appliquer le dispositif de sécurité jusqu’au 15 décembre 2020. Après cette date, les contrats de services de sécurité ont été repensés même si nous maintenons un protocole sanitaire exigeant.

Depuis mai 2021, suite à un nouvel appel d’offres, Securitas a remporté la sûreté et la sécurité pour des sites de La Banque Postale et Poste Immo.

Avoir vécu ensemble ce type de crise, parvenir à continuer de dispenser nos services tout en ayant veillé à la sécurité de nos équipes et de nos clients, cela resserre forcément les liens avec Securitas.

À lire également

14 octobre 2021

Un accompagnement évolutif chez notre client Hager Group

16 septembre 2021

SERCEL choisit Securitas

30 août 2021

« Tout le monde doit faire un effort pour que la sécurité privée trouve sa place en France »