AccueilSûretéSERCEL choisit Securitas
16 septembre 2021
Modifié le jeudi 16 septembre 2021 10:59
min. de lecture (en moyenne)
Securite-mobile-exterieur

Leader mondial des équipements sismiques, la société SERCEL a choisi Securitas pour gérer la sûreté de ses deux sites à Carquefou, en région nantaise. Céline Turmo Roca, responsable Hygiène sécurité et environnement (HSE) du Groupe, détaille la proposition retenue.

Vous avez choisi Securitas à l’issue d’un appel d’offres. Qu’est-ce qui a fait la différence ?

Céline Turmo Roca : Toute relation durable avec un prestataire de service est basée sur la confiance. Securitas nous a proposé une refonte complète de notre approche sécuritaire, c’était le bon moment pour tout remettre à plat et privilégier des interlocuteurs avec qui nous avons senti des affinités.

Rappelez-nous vos besoins en matière de sécurité.

C. T. R. : Nous avons deux sites à protéger. Le premier - 75 000 m2 de terrain et 30 000 m2 de bâtiments - est le siège de l’entreprise et notre site de recherche et développement, où travaillent 460 personnes. On y conçoit et fabrique des équipements électroniques qui servent à réaliser des échographies du sous-sol terrestre et marin. Nous y recevons nos clients, des fournisseurs, des entreprises de maintenance et des clients étrangers que nous formons à l’utilisation de nos produits.

Le second site, situé à 300 mètres du premier, est un entrepôt de stockage où travaille une quinzaine de collaborateurs.

De quelle organisation disposez-vous aujourd’hui pour ces deux sites ?

C. T. R. : Sur le premier, une hôtesse d’accueil Securitas oriente les visiteurs, répond au téléphone et trie le courrier quotidien. Elle est accompagnée d’un chef de poste qui contrôle les badges d’entrée, filtre l’arrivée des transporteurs et s’assure que les prestataires extérieurs en intervention sur le site observent les règles de sécurité en vigueur. En complément, un agent de sécurité incendie est chargé de mener des actions de prévention et d’effectuer des levées de doute. Il a une bonne connaissance des lieux. Nous avons également fait installer une trentaine de caméras sur l’ensemble du site, dont des caméras thermiques, que nous pouvons consulter en cas de nécessité.

Concernant notre entrepôt, Securitas nous a proposé des services de sécurité mobile. Ces agents de sécurité mobile effectuent des missions de vérification. Ils sont équipés d’un émetteur radio incluant un dispositif de Protection de travailleur isolé (PTI) qui, en cas d’agression ou de chute, déclenche une alarme, relayée à l’un des centres opérationnels de Securitas.

Après quelques mois d’exercice, comment jugez-vous la prestation de Securitas ?

C. T. R. : La dimension humaine est primordiale et trouver les bonnes personnes reste la clé d’une collaboration réussie. L’équipe Securitas en place bénéficie d’un support et d’un accompagnement permanents de l’agence de Nantes à laquelle ils sont rattachés.

Le chef de poste Securitas est notre relais sur le site. Il prend en compte nos besoins et transmet les nouvelles consignes à son équipe. Au total, cinq agents de sécurité se relaient jour et nuit, et l’hôtesse d’accueil travaille dans le cadre d’horaires fixes.

Qu’est-ce qui a changé dans la gestion de la sûreté depuis que Securitas en a la charge ?

C. T. R. : La problématique sécuritaire a été revue dans son ensemble au début de notre collaboration, avec une analyse des risques et des besoins pertinente. Nous disposons également d’une main courante électronique où les agents de sécurité consignent tous les événements notables du jour. Ce journal de bord est une compilation de l’activité qui permet d’élaborer des statistiques et de tracer des pistes d’amélioration. Ces mesures et outils nous maintiennent en veille, dans un environnement où la routine reste notre inquiétude première.

À lire également

14 octobre 2021

Un accompagnement évolutif chez notre client Hager Group

30 août 2021

« Tout le monde doit faire un effort pour que la sécurité privée trouve sa place en France »

27 juillet 2021

Sécurité mobile chez Transpolis, une PME en évolution permanente