AccueilSûretéUn agent de sécurité empêche un vol de fioul sur une raffinerie
3 janvier 2020
Modifié le vendredi 03 janvier 2020 16:56
Interview

Un agent de sécurité empêche un vol de fioul sur une raffinerie

min. de lecture (en moyenne)
Total-donges

Marika, agent de sécurité Securitas sur le site Total de Donges, en Loire‑Atlantique, a pris en flagrant délit de siphonage de fioul deux individus. Grâce à sa réactivité et celle de son équipe, ils ont été arrêtés dès le lendemain.

En quoi consiste votre mission d’agent de sécurité ? 

Marika : Je travaille depuis un an et demi sur le site de la raffinerie de Total de Donges, au sein de l’équipe Securitas, composée d’une trentaine d’agents de sécurité. Ma mission au quotidien est de sécuriser la raffinerie et d’empêcher toute intrusion sur ce site. 

Que s’est-il passé en octobre dernier ? 

Marika : Au cours de mon circuit de vérification habituel, j’avais remarqué, le long de la route qui borde le site, trois individus. Plus tard dans la journée, je revois l’un d’entre eux toujours près du site. Mon intuition m’alerte sur cette situation que je juge anormale. Je me dirige vers une chambre à vannes, un espace clôturé et barbelé, qui jouxte le périmètre de la raffinerie. La zone, en travaux ce jour-là, abrite un groupe électrogène alimenté en fioul. Je surprends alors deux individus qui s’enfuient dès mon approche. Et pour cause : ils étaient en train de siphonner le fioul. Deux bidons de 25 litres étaient déjà remplis et le troisième attendait son tour. 

Comment avez-vous réagi ? 

Marika : J’ai tenté de les rattraper mais ils ont réussi à s’enfuir. J’ai alors alerté immédiatement mon responsable Securitas, par talkie-walkie Protection du travailleur isolé (PTI) qui contacte à son tour le responsable de la raffinerie. La Gendarmerie est informée instantanément.  

Suite à cette alerte, nous avons augmenté les circuits de vérification sur ce secteur. Dès le lendemain, l’une de mes collègues, Pascale, est retombée sur les mêmes individus et a pu relever le numéro de plaque d’immatriculation de leur fourgon, transmise à la Gendarmerie nationale. Cette dernière, une fois sur place, a rapidement interpellé les individus. C’est en équipe que nous avons donc réussi à les mettre hors d’état de nuire ! 

Cette intervention résume votre travail quotidien ? 

Marika : Ce type de situation constitue en effet le cœur de mon métier et de ses exigences. Nous devons être constamment en alerte, attentifs au moindre signe avant-coureur d’intrusion et savoir réagir vite. Nous sommes encore plus efficaces quand nous travaillons en équipe ! 

Chiffres

2ePlus grande raffinerie de France après celle de Normandie, en Seine-Maritime

11Mégatonnes par an de capacité de traitement (12 % du traitement national)

1 000Salariés

350Hectares de superficie

22Kilomètres de clôture

36Agents de sécurité Securitas

Crédit photo : Raffinerie de Donges. Ph. Saget sous licence CC BY-SA 3.0

À lire également

21 février 2014

Le Crédit Agricole place sa confiance en Securitas

7 mars 2014

Securitas, tête d’affiche du TAP-Théâtre Auditorium de Poitiers

19 mars 2014

Securitas Accueil : le plein d'énergie pour Primagaz