Leader responsable

L'année 2011 a été une année compliquée, aussi bien pour Securitas que pour l'ensemble des acteurs de la sécurité privée. Vous l'avez vu dans la presse ces dernières semaines, le n°3 de la profession, NEO Sécurité, est dans une situation catastrophique. Cette affaire est malheureusement le reflet de l'état de notre marché.

Le secteur de la sécurité privée n'est plus viable dans son modèle actuel. Je le dis régulièrement aux équipes de Securitas : pour réussir dans cette profession, nous devons avoir une stratégie, une stratégie de compétences et de spécialisation. La compétence est liée à nos métiers et la spécialisation est liée au secteur d'activité de nos clients. Bien sûr, cette stratégie ne fonctionne que si elle est déployée avec détermination, en particulier sur les prix.

Nos solutions de sécurité doivent être bénéfiques pour nos clients et rentables pour Securitas. Les stratégies de volume ne profitent qu'à court terme et n'ont jamais fonctionné car elles ne permettent pas d'investir dans l'avenir. Heureusement, de nombreux opérateurs restent de vrais professionnels et nous partageons ensemble un nouvel espoir pour un métier à reconstruire.

Chers clients, merci. Merci à la très grande majorité de nos clients d'avoir accepté nos augmentations de prix. Merci à tous nos clients de nous faire confiance depuis tant d'années. Merci à vous tous de nous encourager dans notre stratégie de compétences.

Merci à toutes les équipes Securitas de leur engagement au quotidien pour défendre nos valeurs.

Merci à tous nos agents de sécurité de l'image de professionnalisme que vous donnez.

Merci à notre actionnaire d'avoir une confiance sans faille face au chaos du marché français.