Quelles pistes pour améliorer l'image de la sécurité privée ?

Securitas France était présente le 22 mars dernier à la soirée organisée par le club Agora des directeurs de la sécurité et de la sûreté. 

200 acteurs clés du monde de la sécurité en France et plus de 150 directeurs de la sécurité et de la sûreté de grandes entreprises étaient réunis pour partager et échanger autour de leurs préoccupations communes.

« La sécurité à l'horizon 2020 » était la thématique principale de l'événement. A ce sujet, la question de l'image de la sécurité privée en France a notamment été abordée. Jean-Louis Blanchou, délégué interministériel à la sécurité privée, a expliqué que le secteur avait les atouts nécessaires pour être apprécié du public parce qu’il offrait des perspectives d’emploi aux jeunes, qu’il allait continuer à se développer et qu’il concourait à la sécurité, « un thème cher aux Français ». Christian Sommade, délégué général du Haut Comité français pour la défense civile (HCFDC), a estimé, quant à lui, que le rôle des agents de sécurité devait évoluer : « L'image de la sécurité peut être meilleure si on valorise l'assistance, l'intervention, le secours. » Avis partagé par Frédéric Ocqueteau, sociologue spécialiste de la sécurité privée, qui anticipe la nécessaire poursuite de la montée en compétence des agents de sécurité. A l’avenir, « la technologie pourrait remplacer l'homme sur la détection, a-t-il expliqué. Elle permettra de concentrer l'action humaine sur l'intervention et l'assistance. La surveillance humaine pourrait donc notamment jouer un plus grand rôle dans le domaine de l'assistance ».

Source : AEF Sécurité globale - Dépêche n° 5773