Parallèlement à leurs missions de sécurité incendie, les agents de sécurité Securitas accompagnent les responsables techniques du Pôle des langues et civilisations dans la mise en place des consignes et procédures de sécurité de leur tout nouveau bâtiment.

Infos Securitas : Pouvez-vous nous présenter le Pôle des langues et civilisations ?

Vincent Chagniot : Le Pôle des langues et des civilisations est une nouvelle entité universitaire regroupant deux institutions prestigieuses. La première est l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) qui a pour vocation d’enseigner les langues et les cultures de l’Europe centrale et orientale, de l’Asie, de l’Océanie, de l’Afrique et des populations de l’Amérique. La seconde est la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Bulac), qui rassemble une très grande collection documentaire sur les langues et civilisations du monde non occidental. En octobre 2011, ces deux entités ont investi un bâtiment neuf dans le 13e arrondissement de Paris.

IS : Quels sont vos besoins en matière de sécurité ?

V. C. : Nous pouvons accueillir plus de 5 000 personnes par jour. De ce fait, le bâtiment est classé Etablissement recevant du public (ERP) de 1re catégorie et se trouve soumis à la réglementation la plus stricte concernant la sécurité incendie. La protection des occupants et des lieux est donc notre objectif prioritaire avec la maintenance des équipements de lutte contre le feu (40 moteurs de désenfumage, robinets incendie armés, colonnes sèches, etc.).

Parallèlement, nous apprenons à gérer ce nouveau bâtiment dans lequel nous sommes installés depuis quelques mois. Nous devons affiner en permanence le dispositif de sécurité et de sûreté pour répondre à tous les cas de figure possibles.

IS : Quelles sont les missions que vous avez confiées à Securitas pour y répondre ?

V. C. : En journée, une équipe de trois agents de sécurité Ssiap*, dont un agent de sécurité Ssiap 2*, veille sur la sécurité incendie du bâtiment à l’aide notamment d’un système de vidéosurveillance et de télésurveillance.

Un agent de sécurité certifié Ssiap* est également présent la nuit et le week-end. Ils procèdent à l’ouverture et à la fermeture du site, vérifient que le bâtiment est effectivement vide le soir et effectuent de nombreuses rondes de contrôle tout au long de leur service.

Au cours de ces rondes, les agents de sécurité ont aussi une mission de prévention. Nous demandons par exemple au public de libérer la voie d’accès pompiers ou les cheminements d’évacuation.

Les agents de sécurité savent exercer leur autorité de manière ferme mais courtoise, ce qui est appréciable dans un établissement universitaire dont l’accès est libre. Cela n’empêche pas de contrôler les flux entrants, de s’assurer que la libre circulation est respectée dans les couloirs ou les amphithéâtres.

Enfin, les agents de sécurité interviennent pour apporter les premiers secours aux personnes victimes de malaise ou d’une chute.

IS : Pourquoi avoir choisi Securitas ?

V. C. : Securitas est l’entreprise adaptée pour nous accompagner pendant la phase de mise en exploitation de notre nouveau bâtiment.

Au cours de leurs rondes, les agents de sécurité détectent des dysfonctionnements ou des anomalies comme des fuites ou des dégradations.

Grâce à leur expertise, nous mettons en place des procédures et des consignes de sécurité afin de construire petit à petit un dispositif de sécurité complet et efficace.

* Service de sécurité incendie et d’assistance à personnes.

La problématique client

La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Bulac) peut accueillir 900 lecteurs. Elle possède un patrimoine important de plus de deux millions d’ouvrages. Parmi eux, on compte de nombreux ouvrages précieux. La protection de ces documents contre le vol est un enjeu essentiel pour cet établissement recevant du public (ERP) et donc soumis à l’obligation d’avoir des issues de secours libres de passage.

La solution Securitas

Pour empêcher d’éventuels vols de livres par les issues de secours, les agents de sécurité Securitas utilisent un système de gestion centralisé. Chaque porte est reliée électroniquement à une console du poste de sécurité permettant son ouverture à distance. En cas d’incendie, ces portes sont automatiquement déverrouillées. En usage normal, si un membre du personnel de la bibliothèque souhaite sortir, il utilise le bouton d’appel placé sur la porte. A l’aide d’une caméra, l’agent de sécurité peut contrôler l’identité de la personne et déclencher l’ouverture de la porte.

Chiffres clés

30 000 m², c'est la superficie du Pôle des langues et civilisations 

5 000 personnes accueillies par jour

900 places dans la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations 

2 millions d’ouvrages disponibles

1 chef d’équipe, un agent de sécurité Ssiap 2* et deux agents de sécurité Ssiap 1* Securitas

Mots-clés

À lire également