Quelle est la situation du marché de la sûreté aérienne et aéroportuaire ?

La septième édition de l’enquête de branche des entreprises de sécurité exerçant des activités de sûreté aérienne et aéroportuaire dresse un bilan de la profession à l’issue de l’année 2011.

Dans le sillage du trafic voyageurs (+ 6,3 % en un an, avec 163,6 millions de passagers), le secteur enregistre une nouvelle progression de ses résultats.

Après une hausse de 4,5 % en 2010, le chiffre d’affaires des entreprises augmente encore de 6,5 % en 2011 et atteint 394 millions d’euros. Cette hausse provient, une fois encore, de la seule sûreté aéroportuaire en croissance de 5 % sur cette période.

La part de la sûreté aéroportuaire atteint désormais 82 % du montant total, soit un point de plus qu’en 2010 et 5,5 points de plus qu’en 2007.

Comme cela avait été observé les années précédentes, les quatre aéroports d’Ile-de-France (Roissy, Orly, Le Bourget et Lognes) représentent toujours plus de la moitié du trafic passager (54 % exactement), ce qui explique qu'ils concentrent désormais 72 % du chiffre d’affaires de la sûreté aérienne et aéroportuaire.

Source : Observatoire des métiers de la prévention et de la sécurité, enquête branche sûreté aérienne et aéroportuaire septembre 2012.