Un agent de sécurité cynophile Securitas sécurise, toutes les nuits, les bâtiments et le complexe hôtelier du Grand Parc, le parc à thème international du Puy du Fou.

Interview de M. Laurent Martin, directeur sécurité du Puy du Fou

Infos Securitas : Pouvez-vous présenter le Puy du Fou ?

Laurent Martin : En 1978, Philippe de Villiers crée la Cinéscénie du Puy du Fou, un spectacle nocturne grandiose sur l’histoire de la Vendée à travers le temps, interprété par 3 200 bénévoles.

En 1988, avec le succès et des fréquentations toujours plus importantes, le Grand Parc du Puy du Fou voit le jour. C’est un voyage dans le temps à travers des grands spectacles de jour et des architectures authentiques, intégrés en pleine nature. Le Puy du Fou accueille 2,3 millions de visiteurs par an et a reçu le TheaClassicAward, « l’Oscar » du meilleur parc à thème du monde, à Los Angeles en 2012.

IS : Quels sont vos besoins en matière de sécurité ?

L. M. : Ils sont proportionnels à l’ampleur de l’activité des sites. Nous avons un service de secours à personnes, un service médical, un service de sécurité incendie et une équipe de placeurs pour accueillir les spectateurs dans des enceintes qui peuvent compter jusqu’à 6 000 places. Nous avons également une équipe pour guider les voitures sur le parking et des hôtesses et hôtes d’accueil aux entrées. Nous avons même recours à des plongeurs situés autour des bassins.

La plupart de ces besoins sont couverts par 130 salariés permanents et le renfort de 1 000 saisonniers aux périodes d’ouverture du parc. Pour la Cinéscénie du vendredi et du samedi, une centaine de bénévoles sont impliqués dans les missions de sûreté et sécurité.

Mais nous avons aussi des besoins spécifiques la nuit. Il faut surveiller notre complexe hôtelier de plus de 1 400 lits et contrôler la bonne fermeture des portes des bâtiments. Il y a près de 1 000 serrures…

IS : Quelles sont les solutions mises en place par Securitas pour y répondre ?

L. M. : Securitas contrôle essentiellement la sûreté et la sécurité des bâtiments pendant la nuit. Un agent de sécurité cynophile Securitas est présent toute l’année. Un deuxième agent de sécurité Securitas vient l’épauler pendant la haute saison. Ils vérifient la bonne fermeture des bâtiments et des coulisses après les représentations, puis ils placent le site sous alarme.

Les agents de sécurité Securitas sont également chargés de la surveillance des hôtels, en coordination avec les veilleurs de nuit. Ils interviennent en cas d’intrusion ou de tapage et déclenchent les interventions médicales en cas de besoin. Globalement, Securitas assure le lien entre les personnes chargées de la sûreté et de la sécurité pendant la nuit.

La présence de Securitas est aussi pour nous un moyen de prendre du recul sur nos méthodes. Toutes les semaines, nous faisons une réunion qualité à laquelle les équipes Securitas participent. Grâce à leur regard extérieur et à leur professionnalisme, nous optimisons nos process en permanence.

La problématique client

Certaines années, le Grand Parc du Puy du Fou crée l’événement en réalisant d’immenses statues de sable le long des plages de Vendée. Elles représentent des scènes ou des figures des spectacles proposés par le Grand Parc. L’opération de communication rencontre un grand succès auprès des vacanciers et des passants. Des dizaines d’heures de travail sont nécessaires pour réaliser cette exposition éphémère et fragile. La nuit tombée, il faut veiller à son intégrité et éviter qu’elle ne subisse des dégradations ou des actes de vandalisme.

La solution Securitas

Comme souvent lors de missions en plein air, à l’extérieur des sites, Securitas déploie un poste mobile de sécurité. Il s’agit d’un véhicule entièrement équipé pour que les agents de sécurité puissent réaliser leur prestation dans des conditions optimales de sécurité et de confort. Ainsi, pendant toute la durée de l’événement, un agent de sécurité Securitas a pu parcourir le littoral ouest, de La Baule jusqu’à l’île de Ré, à bord du poste mobile de sécurité. Cette présence nocturne mobile et permanente a permis de sécuriser les œuvres d’art réalisées par les équipes du Puy du Fou.

Chiffres clés

  • Fréquentation : 2,3 millions d'entrées par an.
  • 25 bâtiments classés établissements recevant du public (ERP).
  • 60 hectares accessibles au public et 25 hectares pour la Cinéscénie.
  • Un ou deux agents de sécurité cynophile Securitas interviennent toutes les nuits.

À lire également