La violence, problème sécuritaire n° 1 pour les Français

Comme chaque année, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publie son enquête de victimation « Cadre de vie et sécurité ». 17 000 personnes sont interrogées sur les atteintes personnelles subies au cours des deux années précédant l’enquête et sur leurs opinions en matière de sécurité.

Cette année, l'enquête portait plus précisément sur les formes de délinquance et les phénomènes qu’il faudrait traiter en priorité dans la société française actuelle.

58,4 % des personnes de 14 ans et plus citent, parmi l’une de leurs trois réponses, les phénomènes en lien avec les violences ; viennent ensuite les vols (42,7 % des répondants) et les phénomènes liés à la drogue (38,3 %). Les destructions et dégradations apparaissent moins préoccupantes (15 %), tout comme les incivilités (13 %), les escroqueries (10 %), et la délinquance des jeunes (7 %).

Pour en savoir plus sur l’enquête, téléchargez Grand angle n° 34, le bulletin statistique de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.