Légère décroissance des atteintes aux agents de sécurité en 2012

Pour la troisième année consécutive, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) recense les atteintes physiques et verbales dont les agents privés de sécurité ont été victimes.

En 2012, on dénombre 131 actes d’agression impliquant 180 agents de sécurité (un acte pouvant impliquer plusieurs agents de sécurité), contre 142 actes impliquant 189 agents en 2011, soit une légère décroissance. Plus de la moitié de ces agents de sécurité, 100 précisément, ont été mis en danger, menacés ou insultés, sans  atteinte physique, tandis que 78 agents ont été blessés. 

Les lieux les plus risqués restent, sur la totalité  des 131 actes d’agression, dans des proportions  similaires, le secteur de la distribution (27 % des  actes) et des discothèques (26 % des actes), suivis par  le transport de fonds (19 % des cas). Un tiers des atteintes à l’encontre des agents  de sécurité privée a eu lieu au sein des régions Languedoc-Roussillon, PACA et  Rhône-Alpes. 

Source : Rapport 2013 de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP)