Michel Mathieu salue la professionnalisation du secteur de la sécurité privée

 « La professionnalisation du secteur de la sécurité privée ne doit plus faire débat aujourd'hui ». Dans un entretien accordé début mai 2014 au magazine En toute sécurité, Michel Mathieu, président de Securitas France et vice-président de l’Union des entreprises de sécurité privée (USP), relève l'évolution positive de la profession ces deux dernières années.

Longtemps victimes de la mauvaise réputation globale du marché, les acteurs les plus responsables ont su inverser la tendance positivement.

« Le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), qui est aujourd'hui solide, bien installé et respecté, a contribué à cette légitimation du marché », souligne Michel Mathieu.

Autre fait marquant de cette évolution, la réorientation des activités : « L'avenir appartient à ceux qui réinventent notre profession, qui trouvent de nouvelles voies, ce que nous faisons », a également expliqué le président de Securitas France.

Seule ombre au tableau d’après Michel Mathieu : le projet de réforme de la loi de 1983 qui aurait pu élargir davantage les prérogatives de la sécurité privée et ainsi définitivement valider les profondes évolutions du secteur en matière de moralisation et de professionnalisme.

Source : En toute sécurité, n°565 – 2 mai 2014