Sécurité privée : comment s’explique la nouvelle hausse des coûts pour 2015 ?

Les entreprises de sécurité privée s’alarment : les mesures du Pacte de compétitivité qui entrent en vigueur au 1er janvier 2015 ne viendront pas compenser les nouvelles cotisations votées en 2014. Pire, elles provoquent une nouvelle hausse des prélèvements.

François Gariel, président de la commission économique de l’Union des entreprises de sécurité privée (USP), en fait la démonstration : « Avec, d'une part, la création, au 1er janvier 2015, du Compte personnel de formation (CFP) et, d'autre part, la mise en place du compte pénibilité pour les retraites, l’augmentation des coûts devrait être au total de 2 à 3 % en 2015. »

Cette estimation devrait être encore revue à la hausse après le vote, le 8 juillet dernier, de la loi de financement rectificative de la Sécurité sociale. En changeant le mode de calcul des allègements de charges, le texte augmente encore de 0,5 % les coûts sociaux de la profession.

Pour l'USP, l’augmentation des coûts sociaux 2015 se situera donc plutôt entre 4 et 5,5 %. Dans un communiqué, l’organisation précise : « Au-delà de tous les effets d'annonce, le coût du travail continue d'augmenter dans les métiers de services en général, et dans la sécurité privée en particulier. »

Source : Sécurité Privée n° 27 - avril-juin 2014 ; Union des entreprises de sécurité privée (USP)