Que prévoit le plan d’action pour la sécurité routière ?

Interdiction oreillettes ecouteurs casques audio au volant
Les dispositifs avec oreillettes sont désormais interdits.

Depuis le 1er juillet, et ce pour des raisons de sécurité, les oreillettes, écouteurs et casques audio sont interdits en conduisant.

Applicable à tous les usagers de la route circulant avec un volant (poids lourds, voiture) ou un guidon (moto, scooter, cyclomoteur, vélo), cette mesure concerne la conversation téléphonique ainsi que la musique et la radio, dès lors qu’elles transitent par un dispositif en contact avec les oreilles.

Cette infraction est passible d’une contravention de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis.

Restent tolérés les systèmes montés dans les véhicules ou dans les casques de moto, c’est-à-dire sans que l’on porte l'appareil dans l’oreille, ni qu’on le tienne en main.

Le gouvernement entend ainsi lutter contre l’isolement des conducteurs et les distractions au volant et, plus précisément, l’usage du téléphone.

Celui-ci diminue en effet de 30 % les informations enregistrées par le cerveau, de 50 % l’exploration visuelle de la scène routière, allonge les temps de réaction (+100 mètres à 130 km/h)*, multiplie par trois le risque d’accident, et, enfin, est responsable d’un accident corporel sur 10**.

Rendez-vous sur le site de la sécurité routière pour en savoir plus.

* Etude Ci2N pour la Fondation Vinci, septembre 2014. ** Expertise collective ISTTAR-INSERM, 2011.