Que change la signature de la convention contre le travail illégal en Ile‑de‑France ?

Une convention de lutte contre le travail illégal en Ile-de-France a été signée, le 21 septembre 2015, entre l’Etat et les organisations représentatives du secteur de la sécurité privée.

Cette convention prévoit plusieurs mesures destinées à assainir le marché régional :

  • une intensification immédiate des échanges d’informations entre les administrations ;
  • le renforcement des actions de sensibilisation à l’égard des sociétés de sécurité privée ;
  • un engagement plus rapide des actions judiciaires.

L’Etat et les organisations professionnelles affirment ainsi leur volonté de lutter ensemble contre les pratiques de  travail illégal qui pénalisent la profession, portent atteinte aux droits sociaux des salariés, empêchent la création d’emploi et entraînent une perte de cotisations pour les organismes sociaux.

Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, le Syndicat national des entreprises de sécurité privée (SNES), l’Union des entreprises de sécurité privée (USP) et l’Association nationale des métiers de la sécurité (ADMS) ont tous paraphé cet accord.

Rendez-vous sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social pour consulter la convention contre le travail illégal en Ile-de-France.

Source : ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social