L’enquête de l’ONDRP révèle l’inquiétude des Français face au terrorisme

Le terrorisme est devenu l’une des préoccupations sécuritaires prioritaires des Français.

C’est l’une des révélations de l’enquête annuelle de victimation de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée le vendredi 13 novembre 2015, avant les attaques de Paris et de Saint-Denis.

Le risque d’attentat est désormais la deuxième principale crainte des ménages (17,7 %), derrière le chômage (38,3 %), mais devant la pauvreté (12,1 %) et la délinquance (9,7 %).

Le volet « Cadre de vie et sécurité » de l’enquête, réalisée en collaboration avec l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), apporte d’autres informations sur les atteintes aux biens et à la personne subies par les Français :

  • en 2014, le niveau de cambriolage ou de tentative de cambriolage de la résidence principale est toujours très élevé (environ 568 000 ménages par an depuis 2011) ;
  • pour la première fois depuis le début de la décennie 2010, le nombre d’adultes disant avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles « est supérieur à deux millions » ;
  • le sentiment d’insécurité ne progresse plus, mais reste élevé au regard des valeurs observées à la fin des années 2000 ;
  • la hausse du nombre de ménages victimes de vols de vélos entre 2012 et 2013 se confirme en 2014.

D’autres chiffres s’avèrent plus encourageants :

  • en 2014, la fréquence des vols (ou tentatives) avec violences ou menaces s’établit à son niveau le plus faible jamais observé. Les auteurs du rapport restent toutefois prudents et attendent les résultats de la prochaine étude avant de parler de tendance ;
  • le nombre de ménages victimes de vols liés aux véhicules à moteur s’est établi à un niveau historiquement bas en 2014.

L’ONDRP obtient ses statistiques en croisant diverses sources, dont les chiffres d’activité de la police ou de la gendarmerie, avec sa propre enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française (15 484 ménages).

Pour en savoir plus, consultez le Rapport annuel 2015 de l’ONDRP.

Source : Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP)