15 mar. 2016

Pour un dialogue social constructif

Trois mois après avoir pris du recul par rapport à la branche professionnelle, Securitas signe un accord avec ses partenaires sociaux, montrant ainsi qu’il est possible de faire avancer le métier.

Le texte prévoit notamment :

  • le passage automatique du coefficient 120 au coefficient 130 après un an d'ancienneté et la validation d'un parcours de formation spécifique à Securitas, contribuant ainsi à la reconnaissance de la professionnalisation de ses collaborateurs ;
  • une augmentation de salaire de 0,8 %, à compter du 1er avril 2016, appliquée sur la base des salaires minimaux de la grille conventionnelle.

Securitas souhaite souligner la responsabilité et la prise de conscience des organisations signataires (FO, CFTC, CFDT, CFE-CGC, UNSA) qui se sont engagées dans un dialogue social d'entreprise constructif permettant aux collaborateurs de bénéficier d'évolutions à la fois professionnelles et salariales.

Une deuxième phase de discussion prévoit d'élaborer un accord plus ambitieux pour adapter le métier à l'évolution des besoins de sécurité d’aujourd’hui et de demain.