Quel dispositif de sécurité pour les établissements scolaires ?

Une instruction ministérielle du 29 juillet 2016 prévoit une série de mesures de sécurité dans les écoles et les établissements scolaires.

Ces mesures visent à renforcer la surveillance et la vigilance des acteurs du monde scolaire face aux attentats.

Les directeurs d'école, les inspecteurs de l'Education nationale et les chefs d'établissement, en liaison avec les autorités académiques et les préfets de département, doivent agir pour augmenter la prévention des risques terroristes et préparer les établissements scolaires à une éventuelle attaque.

Par exemple, l’instruction demande que trois exercices d’application du Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) soient organisés durant l'année scolaire, dont un avant les vacances de Toussaint. « L'un de ces exercices devra porter sur un attentat-intrusion », précise le texte.

Il est également demandé aux autorités académiques de désigner, « au niveau académique et pour chaque département, un référent-sûreté » et de rendre opérationnelles « les cellules académiques de gestion de crise ». 

D’autres mesures sont prévues s'agissant de la formation des cadres, des capacités de réaction et de la sensibilisation de la communauté éducative ainsi que du suivi des élèves et des personnels dans un processus de radicalisation.

Source : AEF-Sécurité globale, dépêche n° 543003 du 04/08/2016

Plus d'information : consultez l'instruction ministérielle sur le site de Légifrance.