Sûreté cynophile : une solution de sûreté face aux attaques

Sûreté cynophile : solution de sûreté face aux attaques
Après une formation initiale poussée, le binôme agent de sûreté et chien suit des recyclages réguliers sur des explosifs réels.

Securitas propose un service de recherche active d’explosifs et d’armes à feu, basé sur un binôme agent de sûreté et chien, pour minimiser le risque d'attaque terroriste, ou autres, et sécuriser tous types de lieux.

Securitas développe depuis trois ans, dans le cadre de ses activités de sûreté aéroportuaire, une expertise en matière de détection d'explosifs et d’armes à feu par agents de sûreté en binôme avec des chiens spécialement formés.

Cette technique de détection d’explosifs est particulièrement efficace. Des recherches ont démontré que les capacités olfactives du chien le rendaient plus fiable et plus rapide que les techniques instrumentales.

Aujourd’hui, pour des clients comme EDF, TNT ou encore le Grand Rex, des agents de sûreté cynophile Securitas effectuent des levées de doute physiques sur des personnes, des colis ou des bagages suspects.

Dans un contexte de menace terroriste, ce service de sûreté cynophile apporte une solution supplémentaire à toutes les entreprises ou collectivités ayant des besoins en matière de recherche active d’explosifs et d’armes à feu.

Sécuriser les espaces et les personnes

« La grande force de la sûreté cynophile, c'est sa flexibilité, explique Arthur Le Roux, ingénieur commercial Securitas Aviation chargé du développement de ce service. Nous pouvons intervenir partout et en toutes circonstances, que ce soit à l’intérieur d’un local ou en extérieur, parmi la foule, mais aussi dans des logiques de décontamination de surfaces. »

Il est ainsi possible de décontaminer, par exemple :

  • des centres commerciaux ;
  • des gares ;
  • des aéroports ;
  • des événements sportifs, culturels ou économiques ;
  • des sites sensibles de type Seveso.

 « Nous avons récemment sécurisé l'inauguration du nouveau terminal méthanier de Dunkerque ou l'avant-première, au Grand Rex de Paris, du dernier film de Quentin Tarantino », précise Arthur Le Roux.

La décontamination peut être réalisée sur une grande variété de cibles :

  • des personnes et des effets personnels (le chien s'appuie sur le bras de son maître pour réaliser son inspection en toute sécurité pour les individus) ;
  • des colis (tout type de fret) ;
  • des véhicules (pour contrôler les accès des sites sensibles) ;
  • des lieux de passage ;
  • des sites ou bâtiments.

Ainsi, le champ d'action de la sûreté cynophile est beaucoup plus vaste que le milieu aéroportuaire. Tous les lieux événementiels (stades, concerts, assemblées) ou autres lieux à forte affluence de public peuvent en bénéficier.

L'expertise Securitas certifiée par l'Aviation civile

Après une formation initiale poussée, le binôme agent de sûreté et chien suit des recyclages réguliers sur des explosifs réels. Les centres de formation de Securitas sont agréés et les infrastructures adaptées à ce type d'entrainement extrêmement pointues.

«  Même si tout le monde peut prétendre faire de la sûreté cynophile, il n'existe en Europe qu'un seul référentiel « explosif » : celui mis en œuvre et contrôlé par l'Aviation civile (DGAC), explique Arthur Le Roux. C'est sur les bases de ce référentiel que Securitas a lancé son service de sûreté cynophile et obtenu, en 2014, l'ensemble des habilitations et certifications de l'Aviation civile. Tous les chiens, y compris ceux qui interviennent en dehors des aéroports, suivent le même entrainement particulièrement exigeant et sévère. Nous sommes ainsi sûrs de proposer un service de lutte contre les attaques de qualité. »

Pour en savoir plus, consultez notre plaquette consacrée à la sûreté cynophile

Sondage

Feriez-vous appel au service de sûreté cynophile pour sécuriser un événement ou un site ouvert au public ?