19 jan. 2017

Contrat de génération : Securitas renouvelle son engagement

nouvel accord de génération signé par Securitas
Securitas entend favoriser les coopérations intergénérationnelles.

Après un premier cycle de trois ans commencé en 2013 et achevé en 2016, Securitas France s’engage à nouveau pour l’intégration des jeunes et pour le maintien dans l’emploi des seniors. 

Le nouvel accord de génération signé par les partenaires syndicaux est dans le droit fil du précédent contrat, signé en 2013 et couronné de succès.

La part des moins de 25 ans au sein des effectifs de Securitas France a effectivement progressé de 10 % sur la période 2012-2015.

De même, le taux de maintien dans l’emploi des plus de 55 ans s’est élevé à 11,22 %, c’est-à-dire au-delà de l’objectif de 9 % prévu par l’accord initial.

Le nouvel accord, qui s’étalera lui aussi sur trois ans, devra également servir à recruter davantage de jeunes dans l’entreprise sans accélérer le départ des plus anciens.

Des objectifs ont été prévus : faire progresser de 10 % la part des moins de 25 ans dans les effectifs et stabiliser le taux de maintien dans l’emploi des seniors aux alentours de 9 %.

« Securitas entend également favoriser les coopérations intergénérationnelles, explique Éric Buhagiar, directeur des ressources humaines de Securitas France. Des référents volontaires vont aider à l’intégration des nouvelles recrues. Ils accompagneront les embauchés dans l’entreprise pour faciliter la transmission des savoirs. »

Mots-clés

À lire également