Depuis la mise en place d’une solution de dissuasion par Securitas, les dégradations, intrusions et vols ont cessé dans le lycée polyvalent Geneviève Vincent situé à Commentry (03).

Interview d’Hamid Ettahfi, gestionnaire du lycée Geneviève Vincent et administrateur de l’Association des journées de l’intendance (AJI).

Infos Securitas : Pouvez-vous nous présenter le lycée Geneviève-Vincent ?

Hamid Ettahfi : L’établissement Geneviève Vincent est un lycée polyvalent situé à Commentry, dans l’Allier (03), non loin de Clermont-Ferrand.

Il regroupe des sections professionnelles ainsi que des sections générales, tertiaires et technologiques, avec une spécialisation dans les métiers du social et de la santé.

Quatre cents élèves sont inscrits dans l’établissement, dont 120 internes. L'encadrement (enseignants, personnels administratifs et surveillants) compte une centaine de personnes au total.

I.S. : Quels étaient vos besoins en matière de sûreté ?

H.E. : En arrivant à ce poste, en 2006, j’ai constaté que le lycée subissait de nombreuses dégradations. Situé entre un bois et un quartier sensible, il était vulnérable aux jets de pierre sur les vitres, aux intrusions et aux vols. Régulièrement, les vitres étaient brisées, les équipements caillassés et les portes fracturées.

Nous souhaitions empêcher ces agissements, tout en renforçant la sécurité autour de l’internat de jeunes filles pour leur éviter d’être ennuyées.

Le coût annuel des dégradations était très élevé, et j’ai préféré investir dans la sécurité plutôt que de payer des réparations indéfiniment.

I.S. : Quelles sont les solutions apportées par Securitas pour répondre à vos besoins ?

H.E. : Après avoir analysé la configuration des lieux et les risques potentiels, Securitas a mis en place des circuits de vérification quotidiens en voiture afin de contrôler des points sensibles précis autour des bâtiments.

L’agent de sécurité mobile Securitas fait ensuite le tour du lycée à pied, en vérifiant la bonne fermeture des portillons et autres accès.

Cette sécurité est constante : en journée, les week-ends et pendant les vacances.

Pour accentuer la dissuasion, une affiche prévenant que le site est surveillé par Securitas a également été posée.

Le dispositif est en place depuis plusieurs années et, depuis, nous n’avons plus connu d’effractions ni de dégâts majeurs.

Nous avons vraiment trouvé l’effet dissuasif que nous cherchions, et cela m’apporte un confort et une sérénité de jour comme de nuit.

Chiffres clés

400 élèves inscrits

100 encadrants scolaires

90 agents de sécurité mobile au sein de l'agence Securitas Mobile de Tours en charge de la sécurité du lycée

240clients sécurisés par cette agence

Mots-clés

À lire également