Pourquoi les syndicats professionnels s’alarment-ils ?

logo USP
L'USP et le Snes appellent à un nouvel ordre économique dans le secteur de la sécurité privée.

Par la voix de leurs deux présidents, l’Union des entreprises de sécurité privée (USP) et le Syndicat national des entreprises de sécurité (SNES) lancent un « appel solennel » à la responsabilité des acheteurs privés et publics.

Dans un communiqué commun, les deux syndicats dénoncent « une dégradation sauvage et continue du marché, alimentée par des pratiques illégales et un dumping suicidaire visant à réduire, toujours davantage, les coûts, conduisant à des prix anormalement bas. »

Selon les deux organisations, « les comportements d’achats irresponsables », mettent en péril la sécurité. « Dans un contexte aussi sensible, on ne peut laisser faire, sans réagir, les entreprises peu scrupuleuses qui agissent pour leurs profits immédiats et contre la sécurité de tous. »

« Au regard des dangers que nous dénonçons, l'USP et le SNES appellent à la conscience de tous pour éviter la poursuite de ce jeu de massacre. Pour faire face aux nouveaux enjeux, pour investir, pour former, pour encadrer, nos entreprises doivent être rentables et cesser de séjourner en salle de soins palliatifs en dépendance permanente des aides de l’Etat. Oui. Il faut un nouvel ordre économique dans notre secteur. Il passe par une action collective mature que doivent porter les entrepreneurs de toutes tailles. »

Lire le communiqué complet sur le site de l'Union des entreprises de sécurité privée.