En cas de besoins de sécurité ponctuels ou imprévus, SNCF fait appel aux services de sécurité temporaire de Securitas dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté.

Interview de Jonathan Bourcet, acheteur SNCF

Infos Securitas : Pouvez-vous nous présenter l’activité de SNCF ?

Jonathan Bourcet : Tout le monde connaît l’entreprise de transport ferroviaire qui fait voyager cinq millions de personnes chaque jour en France. Ce qui est moins connu, ce sont les 1 000 filiales du groupe en France et à l’international. SNCF, c’est aussi du transport de marchandises, de la gestion immobilière, un réseau ferroviaire, un réseau routier avec Ouibus ou Keolis, de la logistique et de l’ingénierie dans le monde entier. En 2016, le chiffre d’affaires s’élevait à 32 milliards d’euros pour 260 000 salariés. Et notre objectif est de continuer à développer un réseau performant, innovant et toujours plus sûr.

I.S. : Quels sont vos besoins en matière de sûreté ?

J.B. : Dans les grandes gares emblématiques de SNCF, des agents de sécurité sont déployés en permanence pour surveiller les sites.

Nous cherchions par ailleurs un moyen de répondre à nos besoins de sécurité ponctuels ou inopinés, qui surviennent sur les sites non couverts par une solution de sécurité permanente comme les gares de plus petites tailles.

Idéalement, nous souhaitions mettre en place une solution répondant aux besoins imprévus, urgents ou limités dans le temps, de deux heures à six mois.

I.S. : Quelle a été la solution de Securitas pour répondre à ces besoins ?

J.B. : A l’issue d’un appel d’offres remporté par Securitas, nous avons construit une solution portant sur des services de sécurité temporaire pour les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté.

En cas de besoin de sécurité urgent, Securitas intervient ainsi sous deux heures, principalement dans les petites gares, les sites industriels et le long des voies de ces régions.

Si une porte automatique dégradée ou défaillante empêche la fermeture d’une gare le soir, un agent de sécurité est dépêché sur place pour surveiller la gare durant la nuit ou jusqu’à l’achèvement des réparations.

Si nous stockons du cuivre sur une voie isolée, nous demandons une protection ponctuelle, le temps que les matériaux soient utilisés.

Securitas nous a apporté de la réactivité dans les zones où nous n’avions pas de solution de sécurité permanente.

Les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté ont été les premières à mettre en place cette solution de sécurité temporaire. Elles sont devenues un modèle pour les autres régions SNCF. Nous avons été novateurs dans notre demande et Securitas a été novatrice dans sa réponse.

Une problématique client

Le réseau SNCF couvre l’ensemble du territoire français, des zones les plus peuplées aux zones les plus reculées. Pour ses travaux de maintenance et de construction, SNCF stocke parfois du matériel sur des faisceaux non sécurisés et isolés. Afin d’éviter les vols de matières premières, les tags et les dégradations, la surveillance par des agents de sécurité est nécessaire. Mais comment intervenir sur des sites sans eau ni électricité tout en respectant les obligations liées aux conditions de travail des agents de sécurité ?

La solution Securitas

Pour respecter la réglementation et protéger les agents de sécurité lorsqu’il n’existe pas de locaux adéquats, Securitas déploie un poste mobile de sécurité. Un véhicule entièrement équipé en eau, chauffage, électricité grâce auquel il est possible d’intervenir avec efficacité, même en pleine nature. La signalétique Securitas apposée sur le véhicule, comme sur les sites des clients, a de surcroît un effet dissuasif très apprécié par SNCF.

Chiffres clés

100 interventions par an

2 heures de délai maximal pour l’intervention des agents de sécurité Securitas

2 régions couvertes : Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne Franche-Comté

Mots-clés

À lire également