03 juil. 2018

Sécurité et protection : Securitas s’aligne sur le RGPD

Entré en application le 25 mai 2018, le Règlement général de protection des données (RGPD) est appliqué par Securitas à travers une série de mesures structurelles.

Securitas applique le RGPD
Securitas prend soin des données qui lui sont transmises.

« Même si l’objet de Securitas n’est pas la collecte de données personnelles, mais la sécurisation des personnes et des biens, nous sommes concernés par le Règlement général de protection des données (RGPD) », explique Philippe Bacq, directeur de l’éthique, de la déontologie et de la sûreté de Securitas France et, nommé délégué à la protection des données.

Securitas collecte en effet des données pour lui-même à des fins commerciales et des données pour ses clients à des fins statistiques, comme le nombre de visiteurs sur le site d’un client.

« A aucun moment ces données ne sont revendues ou exploitées financièrement, mais les dispositions du Règlement s’appliquent et nous avons pris une série de mesures structurelles pour atteindre la conformité », indique Philippe Bacq.

Cartographie des données : les données personnelles des salariés et des clients ont été analysées et répertoriées pour s’assurer que leur stockage était réellement protégé, et auditées pour vérifier qu’elles avaient été communiquées en conscience.

Cryptage des données sensibles : les données personnelles sensibles, comme les données de santé des clients faisant appel à des services de téléassistance, ont été contrôlées pour s’assurer qu’elles étaient bien protégées par cryptage.

Contrôle des sous-traitants : les sous-traitants informatiques qui hébergent et stockent les données pour Securitas ont été évalués au regard des exigences du RGPD.

Mise à jour des conditions d’utilisation des sites Internet : il est désormais précisé dans notre politique de confidentialité que les données transmises en ligne lors d’un contact commercial ne sont jamais exploitées en dehors du cadre de la requête initiale, qu’elles ne sont pas revendues et qu’elles sont supprimées après un laps de temps réduit.

Nomination d’un Data protection officer (DPO) : un délégué à la protection des données de Securitas met en œuvre les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour s’assurer que le traitement des données est effectué conformément au RGPD et être en mesure de le démontrer.

Information interne des salariés de Securitas : l’ensemble des collaborateurs de Securitas ont été informés de leurs droits et des nouvelles obligations découlant de ce règlement.

Création d’une adresse e-mail spécifique: comme prévu dans le règlement, il est possible de contacter Securitas pour connaître les données stockées vous concernant.

« Aujourd’hui, nous pouvons dire que Securitas s’est aligné sur le RGPD, conclut Philippe Bacq. Nous prenons soin avec transparence et vigilance des données qui nous sont transmises. »

Pour vérifier les données vous concernant, demander leur effacement, leur transfert ou leur modification, vous pouvez envoyer un e-mail au délégué à la protection des données.

Mots-clés

À lire également