Dans le Sud-Ouest de la France, le groupe IFECC a choisi Securitas pour l’accompagner dans ses missions de vigilance obligatoires liées à la lutte contre la fraude au travail. Equipés de l’application mobile Bativigie développée par le groupe IFECC, des agents de sécurité Securitas contrôlent les chantiers.

Interview de Frédéric Pradal, dirigeant du groupe IFECC

Infos Securitas : Pouvez-vous nous présenter l’activité du groupe IFECC ?

Frédéric Pradal : Spécialisé dans le secteur de la construction, le groupe IFECC réalise depuis plus de 35 ans des missions de maîtrise d’oeuvre d’exécution, de Coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé (CSPS), ainsi que des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage dans le bâtiment. 
Implantées à Toulouse, Bordeaux, Bayonne et Montpellier, les entités du groupe IFECC interviennent pour le secteur privé et pour les collectivités locales. 
Nous livrons chaque année plus de 1 500 logements neufs pour de grands comptes tels que Kaufman & Broad, Icade ou encore Bouygues Immobilier.

I.S. : Comment avez-vous été amenés à créer Bativigie ?

F.P. : Notre connaissance du secteur du BTP nous a amenés à nous préoccuper très tôt des questions liées au travail illégal sur nos chantiers. Nous avions engagé, en 2013, une réflexion pour simplifier les contrôles des travailleurs. En 2014, la loi Savary a rendu l’entreprise donneuse d’ordre solidairement responsable des infractions au détachement de travailleurs commises par une société sous-traitante. Nous avons développé l’application Bativigie, un système pour fluidifier les contrôles sur les chantiers. Le logiciel centralise et automatise les flux d’information et les procédures découlant de contrôles : rapport d’incident, mise en demeure, bilans, ce qui donne la possibilité de réagir très rapidement.

I.S. : Pourquoi avoir fait appel à Securitas ?

F.P. : Notre client Kaufman & Broad, pour qui nous réalisons une cinquantaine de chantiers dans le sud-ouest de la France, nous a missionnés pour exercer son devoir de vigilance dans la lutte contre la fraude au travail sur ces chantiers. 
Bativigie est une application informatique qui suppose que des agents de sécurité se déplacent sur le terrain pour contrôler que les personnes présentes sont bien celles déclarées par les sous-traitants.  
Organiser ces contrôles aléatoires demande beaucoup de flexibilité, de rigueur et une large couverture géographique. A partir d’un certain stade d’avancement des travaux, lorsque le nombre de corps de métiers augmente et qu’il y a davantage d’entreprises sous-traitantes qui vont et viennent, il faut se déplacer une fois par semaine. Nous pouvions le faire à Bordeaux et Toulouse, car nous avons des équipes locales, mais nous avions besoin d’un prestataire dans le reste de la région Ouest. 

I.S. : Quelle solution vous a apportée Securitas ?

F.P. : Avec sa couverture géographique, Securitas peut intervenir partout dans la région de manière très structurée. La méthodologie de leurs agents de sécurité, leur formation, leur professionnalisme sont autant de gages de qualité. J’ai choisi Securitas en 2017 après plusieurs tentatives infructueuses. Désormais, je sais que les missions de contrôle sont bien effectuées et que le moindre problème est remonté grâce au sérieux de Securitas.
Nous sommes très satisfaits, au point que nous avons demandé à Securitas de devenir notre partenaire sûreté exclusif partout en France.

Chiffres clés

500 logements livrés par l'IFECC chaque année

6 000 chantiers déjà contrôlés en France avec Bativigie

50 chantiers confiés à Securitas dans la région Sud-Ouest