Le contrôle d’accès et la lutte anti-intrusion sont les deux besoins de sécurité essentiels des entreprises du secteur du transport et de la logistique. Securitas propose des solutions de sécurité qui répondent à ces enjeux en combinant nouvelles technologies et surveillance humaine.

Les entreprises du segment du transport et de la logistique ont besoin d’une sécurité élevée. Leurs sites stockent des marchandises de valeur et, dans le même temps, ils doivent laisser entrer et sortir chaque jour un grand nombre de personnes.

Les risques d’intrusion, de braquage ou de vol interne sont les premières menaces rencontrées par les plateformes logistiques et les transporteurs.

Malgré ces risques, l’optimisation des flux d’entrée et de sortie de marchandises est essentielle pour la performance des entreprises de ce secteur. Sécurité et fluidité sont les deux maîtres mots.

Fiabiliser les contrôles d’accès aux plateformes logistiques

Traditionnellement, un agent de sécurité posté à l’entrée du site contrôle les entrées et sorties de personnel et de véhicules à l’aide d’un registre. L’opération peut être longue et source d’erreurs.

Securitas propose une solution de Contrôle d’accès par lecture de plaque d’immatriculation des camions, renforcée par une gestion et un contrôle centralisé de l’ensemble des accès par lecteur de badge.

Lorsqu’un véhicule se présente, sa plaque est automatiquement analysée puis validée ou rejetée par le système tandis que le chauffeur présente à l’agent de sécurité le QR code qu’il a reçu avant son arrivée.

" Cette solution fonctionne en entrée et sortie du site logistique, précise Pierre-Benoît Clément, key account manager chez Securitas France. Cela permet de limiter les erreurs humaines, de fluidifier le contrôle d’accès des chauffeurs, surtout les étrangers qui ne parlent pas la langue, et d’optimiser les opérations sur la plateforme en ne laissant pas passer des véhicules qui arriveraient trop tôt par rapport aux capacités de l’entrepôt. "

Contrôle d'accès vidéo par lecture de plaque d'immatriculation.

Sécuriser les abords des sites de stockage

Les entreprises du segment transport et logistique détiennent souvent d’importants stocks de produits convoités.

Pour sécuriser le périmètre parfois très étendu de ces sites de stockage et lutter contre l’intrusion, des circuits de vérification d’agents de sécurité ou d’agents de sécurité cynophile, sont des protections efficaces en complément de caméras de vidéosurveillance.

" Lorsque les sites abritent des marchandises de valeur, comme la téléphonie, l’idéal est de coupler surveillance humaine et sécurité électronique de pointe, précise Pierre-Benoît Clément. Des caméras thermiques avec analyse d’événements envoient immédiatement au poste de sécurité l’image liée au déclenchement de l’alarme. Un franchissement de clôture par exemple. L’agent de sécurité dispose plus rapidement des bonnes informations, ce qui accélère les procédures d’intervention prévues avec le client. "

Si le site stocke du matériel de moindre valeur, il est pertinent de laisser des systèmes de sécurité à distance le protéger la nuit et le week-end. Les alarmes et les caméras thermiques avec analyse d'événements sont alors reliées à une station de télésurveillance.

Dans le secteur logistique et transport, comme dans d’autres secteurs, les solutions associant technologie et surveillance humaine élèvent le niveau de sécurité et réduisent les délais d’intervention tout en gardant le contrôle du budget.

À lire également