Sur son site de Savigny (69), Fresenius-Smad a choisi Securitas pour veiller à la sûreté et à la sécurité incendie, et pour remplir la mission de coordonnateur Sécurité protection de la santé (SPS) pendant les travaux sur ses nouvelles lignes de production.

Interview de Marion Lullier, coordinatrice prévention santé, sécurité, environnement Fresenius-Smad.

Infos Securitas : Pouvez-vous nous présenter l’activité de Fresenius-Smad ?

Marion Lullier : Fresenius Medical Care est un des leaders mondiaux de la fourniture de services et de dispositifs médicaux destinés à la dialyse. Notre filiale, Fresenius-Smad, a été créée à la suite du rachat de la Société des matériels annexes de dialyse (Smad) en 1987 – fondée à Sainte-Foy-lès-Lyon (69) par un médecin français, le docteur Guy Laurent, qui fabriquait lui aussi du matériel médical pour la dialyse. Aujourd’hui, le site de Fresenius-SMAD, implanté à Savigny (69), est un centre de production de filtres pour machine de dialyse.

Tous nos bâtiments sont des lignes de production, actives 365 jours par an, débitant chacune 2 000 pièces par heure. Nous fournissons les unités du groupe Fresenius Medical Care dans le monde entier.

I.S. : Quels étaient vos besoins en sécurité et en sûreté ?

M.L. : Historiquement, Fresenius-Smad avait besoin de contrôle d’accès au site le jour et de sécurité incendie la nuit.

Lorsque nous avons lancé les travaux d’agrandissement en 2016, les risques ont évolué. La surface à surveiller a doublé et nous avons subi des intrusions avec vols, dégradations et vandalisme dès l’ouverture du chantier.

Il fallait étendre le périmètre de sécurité et rassurer les collaborateurs inquiets. A l’époque, les craintes étaient vives après l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier, dans la même région.

Rapidement, il nous a fallu renforcer la sécurité incendie à l’intérieur de notre nouveau bâtiment. Puis, en 2017, il nous a paru nécessaire de mettre en place de la prévention pendant les travaux à l’intérieur.

C’était une gestion lourde et compliquée du fait du manque de suivi de la société de sécurité de l’époque. Nous avions besoin d’avoir confiance dans notre prestataire, dans sa gestion et dans son respect de la réglementation.

I.S. : Quelles solutions Securitas a-t-elle apportées pour répondre à ces besoins ?

M.L. : Securitas a clarifié les choses en réorganisant les missions de sécurité. Les agents de sécurité cynophile, qui sont présents en permanence sur le site, s’occupent exclusivement de la sûreté et du contrôle d’accès. Ils sécurisent les abords, notamment les parkings extérieurs, ce qui rassure les salariés.

Ils sécurisent également le périmètre par des circuits de vérification physique ou vidéo depuis le poste central de sécurité. Ils inspectent les grillages, les grilles et les portes. Leur présence est dissuasive.

La nuit et le week-end, les agents de sécurité du Service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (Ssiap) font de la levée de doute sur alarme, des circuits de vérification dans les zones de stockage de produits dangereux et dans les zones à risques.

Mais c’est aussi sur le plan administratif que Securitas nous apporte beaucoup. Contrairement à nos prestataires précédents, je suis déchargée du suivi de la réglementation, des absences, des contrôles et du suivi des recyclages. En termes de gestion, c’est beaucoup plus efficace et fluide pour moi.

La problématique client

En 2017, l’achèvement de la construction du nouveau bâtiment a été le point de départ d’un nouveau chantier. Les travaux de second œuvre et l’installation des lignes de production nécessitaient la présence d’un coordonnateur Sécurité protection de la santé (SPS).

Cette obligation est tirée du Code du travail (articles R. 4532-1 à R. 4532-76) qui prévoit que dans le cas d’un chantier clos et indépendant où interviennent plusieurs entreprises ou travailleurs indépendants, le maître d’ouvrage doit désigner un coordonnateur SPS.

La difficulté pour Fresenius-Smad était de trouver la bonne personne, avec les qualifications requises, puis de l’intégrer.

La solution Securitas

Un préventeur, chargé de la coordination SPS, a été affecté au deuxième bâtiment par Securitas, qui propose un service dédié à la sécurité des chantiers.

Il veille à ce que la coactivité des 80 intervenants se passe dans les meilleures conditions grâce à l’analyse des risques, un contrôle des échafaudages, la délivrance des permis feu ou le contrôle de la réglementation sur les travaux en hauteur, entre autres.

L’intervention, commencée en 2017, a été prolongée en 2019.

Chiffres clés

110 000 m2 de superficie

660 collaborateurs

agent de sécurité cynophile 24 h/24

agents de sécurité incendie

1 préventeur

À lire également